prophétie

prophétie

prophétie [ prɔfesi ] n. f.
prophécie 1119; lat. ecclés. prophetia
1Action de prophétiser; ce qui est prédit par un prophète inspiré. prédiction. Don de prophétie. « Les prophéties ont un sens caché, le spirituel [...] sous le charnel » (Pascal). Les prophéties de la pythie, de la sibylle. oracle.
2Ce qui est annoncé par des personnes qui prétendent lire l'avenir, qui pratiquent la divination. Prophéties d'une cartomancienne. « Ce qui d'ailleurs restait commun à toutes les prophéties est qu'elles étaient finalement rassurantes » (Camus).
3Expression d'une conjecture sur des événements à venir. « Tu avais raison, ma chère Sophie; tes prophéties réussissent mieux que tes conseils » (Laclos).

prophétie nom féminin (latin ecclésiastique prophetia, du grec prophêteia) Charisme ou parole prophétique. Toute prédiction faite par quelqu'un qui prétend connaître l'avenir : Les prophéties de Nostradamus. Annonce d'un événement futur faite par conjecture ou pressentiment : Ses prophéties sur une guerre prochaine paraissent peu crédibles.prophétie (synonymes) nom féminin (latin ecclésiastique prophetia, du grec prophêteia) Annonce d'un événement futur faite par conjecture ou pressentiment
Synonymes :

prophétie
n. f.
d1./d Révélation des choses cachées, par inspiration divine.
d2./d Par ext. Toute prédiction.

⇒PROPHÉTIE, subst. fém.
A.RELIGION
1. Annonce d'événements futurs par une personne sous l'inspiration divine; p.méton., ce qui est ainsi annoncé. Antique prophétie; belle, célèbre, obscure, redoutable prophétie; les prophéties de Delphes, de la pythie, de la sibylle. L'art divinatoire, le don de prophétie, cette haute faveur des dieux, passaient chez les Grecs pour se transmettre le plus souvent de père en fils (DURKHEIM, Divis. trav., 1893, p.294):
1. [Jeanne d'Arc] manifeste, de plus, son don de prophétie. Non seulement elle prédit le succès de sa mission, mais, après le sacre, quand on veut qu'elle continue à guerroyer, elle n'y consent qu'avec répugnance —car ses «voix» ne lui ont rien ordonné de plus que de faire sacrer le roi —et elle prévoit dès lors les malheurs qui la menacent, annonce sa mort prochaine.
COPPÉE, Bonne souffr., 1898, p.148.
2. [Dans la Bible] Les prophéties d'Isaïe, de Jérémie; les prophéties apocalyptiques, messianiques. Si la prophétie d'Ézéchiel est vraie (...) cette extase du prophète avait donc sa base et son origine dans une certaine vérité métaphysique éternelle (P. LEROUX, Humanité, t.2, 1840, p.834).
Au plur. [P. réf. aux prophéties de l'Apocalypse] Prophéties de mort, de ruine; prophéties apocalyptiques; prophéties de la fin du monde. Ma mère fut impitoyable, son oeil bleu foncé me pétrifia, elle fulmina de terribles prophéties (BALZAC, Lys, 1836, p.15).
B.P. ext. Annonce d'événements futurs par voyance, pressentiment ou conjecture; p.méton., ce qui est annoncé. Les prophéties de Malachie, de Nostradamus; les prophéties de cartomancienne, de diseuse de bonne aventure. Cette poésie de la prophétie, ce don de bien voir, soit en avant, soit en arrière, n'appartient qu'aux mourants (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p.247):
2. De nouveau le problème de la possibilité métaphysique de la voyance s'impose à moi (à propos du cas de Mlle P.). Toute prophétie est vision et porte sur une scène devenue présente. Le voyant, dans des conditions (...) qu'il faudra bien chercher à préciser, devient contemporain d'un autre présent, d'un présent qui n'est pas celui de son corps.
G. MARCEL, Journal, 1919, p.193.
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: prophetie; dep. 1740: -phé-. Étymol. et Hist. 1. 1119 «prédiction faite par inspiration divine» (PHILIPPE DE THAON, Comput, 879 ds T.-L.); 2. 1155 «prédiction faite par un personnage important» (WACE, Brut, 7535, ibid.); 3. 1228 «prédiction d'un événement futur faite par pressentiment ou conjecture» (JEAN RENART, Guillaume de Dole, éd. F. Lecoy, 3667). Empr. au lat. chrét. prophetia «prophétie» (BLAISE Lat. chrét.), gr. «action d'interpréter la volonté des dieux; prophétie». Fréq. abs. littér.:514. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 872, b) 357; XXes.: a) 643, b) 863.

prophétie [pʀɔfesi] n. f.
ÉTYM. V. 1206; prophecie, v. 1119; lat. ecclés. prophetia, de propheta. → Prophète.
1 Action de prophétiser; ce qui est prédit par un prophète inspiré. Prédiction. || Don (1. Don, cit. 13) de prophétie. aussi Divination. || Les prophéties de l'Apocalypse (cit. 1). || Sens caché des prophéties (→ Charnel, cit. 4). || Comment les prophéties désignent le Messie (cit. 1).Les prophéties de la pythie, de la sibylle. Oracle. || Les prophéties de Cassandre.
1 Et dès le mois de janvier, Monsieur avait dit : « La commission tient sa dernière séance le mercredi. Nous pourrons partir le jeudi saint. » Les projets lointains faits avec précision par M. Santeuil donnaient à Mme Santeuil l'impression de prophéties et redoublaient son admiration pour son mari.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 177.
2 (Déb. XIIIe). Ce qui est annoncé par des personnes qui prétendent lire l'avenir, qui pratiquent la divination. Vaticination. || Les prophéties d'une cartomancienne, d'une faiseuse d'horoscopes (cit. 5). Annonce.
2 On se passait ainsi, de la main à la main, diverses prophéties dues à des mages ou à des saints de l'Église catholique (…) Lorsque l'histoire elle-même fut à court de prophéties, on en commanda à des journalistes (…) Quelques-unes de ces prévisions s'appuyaient sur des calculs bizarres où intervenaient le millésime de l'année, le nombre des morts et le compte des mots déjà passés sous le régime de la peste (…) Mais les plus appréciées du public étaient sans conteste celles qui, dans un langage apocalyptique, annonçaient des séries d'événements dont (…) la complexité permettait toutes les interprétations. Nostradamus et sainte Odile furent ainsi consultés quotidiennement (…) Ce qui d'ailleurs restait commun à toutes les prophéties est qu'elles étaient finalement rassurantes.
Camus, la Peste, p. 241-242.
3 Expression d'une conjecture sur des événements à venir. || L'autorité (cit. 46) de ses prophéties.
3 Tu avais raison, ma chère Sophie; tes prophéties réussissent mieux que tes conseils. Danceny, comme tu l'avais prédit, a été plus fort que le Confesseur (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, LV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prophetie — Prophétie Dans les religions abrahamiques, une prophétie consiste en des paroles ou des écrits divinement inspirés qu une personne reçoit par révélation. Pour les chrétiens, le témoignage de Jésus est l esprit de la prophétie (Apocalypse 19:10).… …   Wikipédia en Français

  • prophetie — Prophetie. s. f. Prediction des choses futures par inspiration divine. Le don de prophetie. l accomplissement des propheties. expliquer les propheties. le sens de la prophetie. la prophetie d Ezechiel. la prophetie d Isaïe …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prophetie — (Prophezeihung), 1) Weissagung, Gabe der Weissagung; 2) etwas Geweissagtes …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Prophetīe — (griech.), Vorhersagung, Weissagung; auch die Gabe eines Propheten (s. d.). Prophezeien, in die Zukunft schauend vorhersagen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Prophetie — Prophetīe (grch.), Weissagung; prophētisch, weissagend; prophezeihen, weissagen, wahrsagen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Prophetie — Prophetie,die:⇨Weissagung …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • prophetie — et annoncement des choses advenir, Praedictio, Prophetia …   Thresor de la langue françoyse

  • Prophetie — Als Prophetie bezeichnet man die Verkündigung von Botschaften einer Religion durch Personen, die sich durch einen Gott berufen sehen. Solche Propheten (von altgriechisch pro phetes: „Fürsprecher”, „Sendbote”) legitimieren ihre Botschaft im… …   Deutsch Wikipedia

  • Prophétie — Dans les religions abrahamiques, une prophétie consiste en des paroles ou des écrits divinement inspirés qu une personne reçoit par révélation. Pour les chrétiens, le témoignage de Jésus est l esprit de la prophétie (Apocalypse 19:10). Une… …   Wikipédia en Français

  • prophétie — (pro fé sie) s. f. 1°   Prédiction faite par inspiration de Dieu. •   Pour prouver tout d un coup les deux Testaments, il ne faut que voir si les prophéties de l un sont accomplies en l autre ; pour examiner les prophéties, il faut les entendre ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”